you are the best food for me.


j’pense que j’vais aller prendre ma douche chez nous
9 avril 2012, 22.15
Filed under: Français

avec les saucisses à déjeuner les walkie-talkies attachés aux prises électriques le rouge en déclinaisons. avec les rues et les souliers les cris bêtes d’être évidents les coeurs qui. avec la presse écrite les mots souillés les brisées. le moment avant le départ pieds à vos marques le fusil levé le dos droit c’est maintenant presque. avec les copies photocopiées les théories enfoncées dans les doigts une tête vide de vide pleine. graffiti. autocollants. tracts! grève.

un suçon offert à des lèvres avides retiré. va te coucher dit-il-elle. il est passé sept heures.

.

tu l’sais pareil que toute ça c’est avec toi tsé que toute ça c’est pas une question de cennes pis de piasses c’est parce que toi j’veux vivre avec toi pas à côté j’trouve ça bizzare d’aller acheter le même pain blanc pis qu’on s’parle pas. on a tu vraiment besoin de se tenir côte à côte (sans se toucher c’est sûr) à regarder vers en arrière ensemble y’a le gros écran juste là pis dessus y’a une grosse face pis au lieu que toi pis moi on se regarde pis qu’on s’dise toute s’qui est important y faut qu’on regarde le gars dans tévé nous dire s’qu’on pense. mais y l’sait même pas! tsé j’ai beau y dire le grand t’as même pas idée j’ai comme l’impression qu’y s’en câlisse. qu’est-ce t’en pense qu’on aille jouer dehors à place. y s’est mis à faire beau le gazon y’é sec. mesemble. avec une bonne bière là. on aurait moins d’problèmes.