you are the best food for me.


libellule is a beautiful word
28 juin 2015, 19.46
Filed under: Français

Dans l’après-midi, nous avions dû aller chercher le chandail de Théo. C’était ma faute si nous l’avions oublié sur l’île – je l’avais sorti du canot pour le faire sécher quand nous avions atterri sur la roche et j’avais oublié de le reprendre après notre baignade. Théo ne s’était pas fâché, mais il était évident que le plus vite il le retrouverait, le mieux ce serait. Une heure après le lunch, nous sommes donc parties en canot, Théo à l’arrière, Gillian dans le milieu, moi à l’avant, en direction de l’île chauve.

À notre retour, le sauna était presque prêt. On pouvait voir depuis le lac la fumée sortir d’entre les arbres. Le feu roulait depuis plusieurs heures et les roches dedans étaient incandescentes. Le petit cabanon rustique qui nous servirait de chambre chaude avait connu des améliorations qui allaient enfin le rendre étanche.

Une fois le souper englouti et le soleil couché (un coucher de soleil magnifique, éclairant le ciel entier en un incendie de rose), nous nous sommes serrées à huit dans l’espace exigu du sauna. Un petit poêle à bois fournissait une chaleur délicieuse et les roches brûlantes servaient à emplir l’air de vapeur odorante, grâce aux branches de cèdre que nous utilisions pour lancer de l’eau dessus.

Quand la chaleur est devenue insupportable, nous sommes toutes parties en courant vers le lac. Un-deux-trois- l’eau était délicieuse, la lune perçait entre les nuages, les grenouilles croassaient.

 

023_21a

Advertisements





Les commentaires sont fermés.



%d blogueurs aiment cette page :